Capitales annoncent la fin du diesel d’ici 2025

Dans un effort sans précédent d’élus locaux visant à améliorer la qualité de l’air pour leurs citoyens, les villes de Paris et Mexico élimineront les véhicules diesel de leur territoire d’ici 2025. Ces villes pionnières ont egalement promis de promouvoir par des incitations financières les véhicules propres et de favoriser l’infrastructure urbaine pour les piétons et les cyclistes. Cet engagement voué à transformer les marchés a été pris aujourd’hui au Sommet des Maires du C40 à Mexico. Selon l’OMS 3 millions de décès par an sont directement liés à la pollution de l’air extérieure, dont une immense majorité dans les villes.

“Les maires l’ont dit, le changement climatique est l’un des principaux défis que nous devons affronter,” déclare Anne Hidalgo, Maire de Paris et nouvelle présidente du C40 Cities Climate Leadership Group. Et aujourd’hui les maires disent non à la pollution de l’air, non aux maladies et au décès qui affectent notamment les plus vulnérables d’entre nous. Aux grands défis des réponses courageuses, et nous appelons les fabricants automobiles se nous rejoindre.”

Les citoyens des villes du monde entier se joignent à un appel pour un air plus propre grâce à une pétition internationale exigeant que l'industrie des véhicules automobiles se mobilise une transformation de la qualité de l’air. Ils exhortent les entreprises à cesser la production de véhicules diesel d’ici 2025, et à  soutenir le remplacement à court terme des véhicules polluants traditionnels par des véhicules hybrides, électriques et à hydrogène.

“A Mexico, nous nous heurtons à deux problèmes, la pollution de l’air et le trafic automobile.” explique Miguel Ángel Mancera, maire de Mexico. “Nous avons élargi l’offre de transports alternatifs, étendu les systèmes de Bus Rapid Transport (BRT) et de métro tout en investissant dans l’infrastructure cycliste. ”

Améliorer la qualité de l’air est une des ambitions de l’Accord de Paris, et les villes se mobilisent, en décarbonisant et en favorisant des transports plus durables.

Le C40 s’allie aussi avec l’Organisation Mondiale de la Sante et avec la Coalition pour le climat et l’air pur (C.C.A.C.) dans le cadre de la campagne BreatheLife 2030 visant à réduire les 6,5 millions de décès causés par la pollution de l’air de moitié d’ici 2030. Cette campagne mondiale soutiendra les villes du monde entier qui cherchent à baisser les émissions toxiques des secteurs du transport, des déchets et de l’énergie, tout en mobilisant les citoyens.

“Chez Johnson & Johnson, nous pensons que la santé des humains et la santé de la planète sont inextricablement liés.” dit Paulette Frank, Worldwide Vice President of Environment, Health, Safety & Sustainability, Johnson & Johnson. “Ce partenariat avec le C40 a pour but de soutenir les maires dans la mise en œuvre d'actions environnementales en faveur du climat, de la qualité de l'air et de la santé publique, et permettra d'accélérer le changement nécessaire à la santé de notre monde.”

Ce partenariat avec le C40 a pour but de soutenir les maires dans la mise en œuvre d'actions environnementales en faveur du climat, de la qualité de l'air et de la santé publique, et permettra d'accélérer le changement nécessaire à la santé de notre monde.

Réseaux sociaux: Suivez les annonces du Sommet des Maires du C40 avec le hashtag #Cities4Climate. 

C40 Mayors Air Quality commitment