Les Maires Acceptent Des Mesures Audacieuses Et Concrètes Conformément Aux Engagements De L'accord De Paris

Un nouveau rapport des Villes membres du Groupe Dirigeant des Villes du C40 pour le Climat émet des recommandations concrètes pour que les villes atteignent les objectifs les plus stricts en termes de développement durable et freinent les changements climatiques

Bloomberg Philanthropies, la Children's Investment Fund Foundation et Realdania ont accordé un financement de 40 millions de dollars US qui permettra d'accélérer l'action en faveur du climat au niveau des villes au cours des quatre prochaines années.

Les villes du C40 accueillent leur nouvelle Présidente, Anne Hidalgo, Maire de Paris

MEXICO (1er décembre 2016) – Aujourd'hui, un an après l'Accord de Paris sur le climat, les maires des mégalopoles mondiales se réunissent à Mexico à l’occasion du Sommet des Maires du C40 pour concrétiser les dispositions de l'Accord sur le climat adopté par les États-nations.

Les maires accueilleront Anne Hidalgo, Maire de Paris, en tant que nouvelle Présidente de leur organisation et ils débattront des conclusions des recherches essentielles publiées aujourd’hui par le C40 en partenariat avec Arup. Selon Deadline2020: How Cities Will Get the Job Done (Deadline2020: l’action des villes contre les changements climatiques), afin d'atteindre les objectifs définis par l'Accord de Paris pour maintenir le réchauffement climatique en dessous de 1,5 degré Celsius, les mégalopoles du monde doivent agir pour plafonner les émissions de gaz à effet de serre d'ici 2020, et ensuite réduire de moitié les émissions de dioxyde de carbone pour chaque citoyen d'ici 10 ans, en passant d'une moyenne de 5 tonnes de CO2 par habitant à 3 tonnes de CO2 par habitant d'ici 2030.  

La présence de plus de 40 maires au Sommet du C40 atteste de leur mobilisation pour des villes plus propres et ayant un faible taux d'émissions de dioxyde de carbone car c’est la meilleure façon d'améliorer les conditions de vie de leurs résidents. Selon Deadline2020, le leadership incarné par les villes membres du C40 est également fondamental pour tenir les engagements pris dans le cadre de l'Accord de Paris. Si toutes les villes de 100 000 habitants ou plus donnent suite aux recommandations du rapport, le monde pourra réduire de 40% les émissions de gaz à effet de serre pour éviter les effets néfastes des changements climatiques.  

Pour atteindre cet objectif, le rapport a également démontré qu'il faudrait investir 375 milliards de dollars US dans les infrastructures à faible émission de dioxyde de carbone dans les villes membres du C40 pendant les quatre années à venir – ces investissements transformeront et amélioreront des pans entiers de l'économie en créant des emplois, en renforçant les infrastructures, en améliorant la santé publique, et en faisant des villes des espaces plus vivables.

Deadline2020 suggère des étapes concrètes pour que les villes assument leur part de cette responsabilité, avec une feuille de route comprenant 1 000 actions. Un lien complet vers le rapport figure dans LIEN À INDIQUER DÈS LA PUBLICATION EN LIGNE, cependant il est recommandé entre autres, de:

  • Accélérer l'action: 11 000 actions sont d'ores et déjà en cours dans les villes membres du C40. D’ici quatre ans, 14 000 actions supplémentaires devront être prévues par les villes membres du C40, pour passer des phases de planification et de pilotage à des initiatives transformatrices et appliquées à l'échelle des villes.
  • Privilégier les secteurs du bâtiment et des transports: pour atteindre l’objectif de zéro émission d’ici 2050, il faut adopter ces actions et veiller à ce que 54% d'entre elles s'appliquent de manière transformatrice à l'échelle des villes.
  • La planification urbaine intelligente peut jouer un rôle majeur: le développement de villes compactes, connectées et coordonnées permet des économies indirectes d'émissions et évite les fortes émissions causées par des infrastructures inefficaces.
  • Les partenariats et la collaboration dans les villes seront essentiels pour appliquer les préconisations du Deadline2020, mais cela ne suffira pas. Les villes doivent travailler au-delà des limites administratives, en collaboration avec les acteurs régionaux et nationaux et d'autres pour que les infrastructures nationales et internationales dont elles dépendent, fassent l'objet de transformations permettant d’atteindre les futurs objectifs.

« Les Villes relèvent les défis liés aux changements climatiques. Elles se mobilisent, elles travaillent ensemble et elles tissent des liens bien au-delà de leurs différences nationales et culturelles », a déclaré Anne Hidalgo, Maire de Paris et Présidente élue du C40.  « Nous devons impliquer les citoyens et le secteur privé. Nous devons lancer un appel aux leaders de la finance mondiale afin qu'ils nous rejoignent dans notre combat pour faire de la transition énergétique et écologique, une réalité. »

Pour souligner le rôle majeur des villes dans la réalisation des objectifs fixés par l'Accord de Paris, et pour financer le travail essentiel qui doit être accompli d'ici 2020, Michael R. Bloomberg, en tant que Président du Conseil d'Administration du C40 et Envoyé spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour les villes et les changements climatiques a annoncé un financement de 40 millions de dollars US sur quatre ans, accordé par Bloomberg Philanthropies, la Children's Investment Fund Foundation et Realdania.  

« Pour tenir les engagements de l'Accord de Paris, les villes et leurs maires doivent montrer la voie - ce qui est déjà chose faite, car elles ont compris que la lutte contre les changements climatiques est positive pour l’économie et la santé publique.  Le nouveau rapport du C40 fera avancer ce travail et son succès profitera à davantage de villes à travers le monde, » a affirmé Michael R. Bloomberg, Envoyé spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour les villes et les changements climatiques. « En tant que nouvelle Présidente du C40, Anne Hidalgo continuera de promouvoir la démarche créative et audacieuse qui a fait de Paris un modèle en matière de développement durable, et elle s'appuiera sur le travail remarquable d'Eduardo Paes à la tête du C40 au cours de ces trois dernières années. »

"En tant qu'hôte du Summet des maires du C40, je suis ravi d'accueuillir des représentants de plus de 90 villes à Mexico City'" a dit le maire de Mexico City, Miguel Ángel Mancera. "La participation incroyable de leaders des villes du monde entier montre à quel point nous sommes déterminés à combattre le changement climatique". 

À l'occasion du Sommet, la Maire de Paris, Anne Hidalgo, prendra officiellement ses fonctions de Présidente du C40.  Cette nouvelle responsabilité consolide son rôle de leader durant les négociations de la COP21, lorsqu'elle a encouragé avec habileté et détermination un soutien local et international massif en faveur des négociations de Paris sur le climat.  La Maire de Paris succède au Maire de Rio de Janeiro, Eduardo Paes. Pendant le mandat d'Eduardo Paes, le C40 est passé de 66 à 90 villes membres, il a créé le Finance Facility pour soutenir les pays du Sud - qui représentent désormais la majorité des membres de l’organisation, et grâce à ce qu’il appelle la « diplomatie des villes,  il a réussi à placer les villes au cœur des négociations sur le climat ».  

« Je suis très fier du travail accompli par le C40 au cours de ces trois dernières années, » a déclaré le Maire de Rio. « Nous sommes passés du statut d'agitateur extérieur à celui d'acteur à part entière lors des négociations sur le climat. Je suis particulièrement honoré en ce dernier jour en tant que Président du C40 de pouvoir accueillir au sein de notre organisation, quatre nouvelles villes dont trois villes du Sud. Le monde en développement doit plus que jamais, se faire entendre et être pris en compte dans la lutte contre les changements climatiques. »

L'association philanthropique danoise, Realdania œuvre pour l'amélioration de la qualité de vie à travers l'environnement bâti, et elle participe au financement du C40 en tant que partenaire depuis 2014. À cet égard, le PDG de Realdania Jesper Nygård indique:

« Le C40 est un partenariat de grandes villes visionnaires, c’est aussi une organisation engagée rassemblant d’immenses talents dont le but est de lutter contre le plus grand défi de l'histoire de l'Humanité.   Et en tant que villes et organisation, nous avons beaucoup avancé au cours de ces dernières années. Nous avons néanmoins une tâche gigantesque à accomplir, celle de limiter l'augmentation de la température mondiale à 1,5 degré Celsius, et Realdania est très fière de poursuivre notre engagement au sein du partenariat, alors que nous approfondissons le travail en faveur du climat pour améliorer la qualité de vie des citoyens et préserver l'avenir de l'Humanité. »  

La Children's Investment Fund Foundation travaille avec un large éventail de partenaires pour améliorer le sort des enfants démunis et vulnérables dans les pays en développement. Selon les propos de Kate Hampton, PDG de la CIFF:  

« Nous sommes ravis de soutenir le C40 et le rapport du Deadline 2020. Le C40, réseau politique de maires guidé par les données, constitue un forum ambitieux et innovant pour le pilotage et l'extension d'une action climatique efficace qui peut être reproduite dans les villes du monde entier. Cela est fondamental pour améliorer la santé et la qualité de vie des enfants aujourd'hui et demain, et ce, en veillant à ce que les villes aient un air propre et des emplois verts. »

Outre les financements, le C40 compte désormais quatre nouveaux membres qui ont été accueillis à l’occasion du Sommet: Montréal, Kuala Lumpur, Dakar et Medellin. Ces villes représentent quatre continents, portant ainsi le nombre de villes membres du C40 à 90.

Download PDF