Valérie Plante, mairesse de Montréal, a été élue vice-présidente de la C40 Comité directeur, l'organe directeur fournissant une orientation stratégique au réseau mondial de 97 villes engagées dans la lutte contre la crise climatique.

Élue pour la première fois à titre de conseillère municipale dans l'arrondissement Sainte-Marie en 2013, les membres du parti politique Projet Montréal ont choisi Valérie Plante pour diriger le parti en 2016. Sa passion et son énergie contagieuse l'ont aidée à rallier les gens autour de sa vision progressiste centrée sur sur l'amélioration de l'accès au transport en commun, l'amélioration de l'urbanisme et des services publics, le développement économique et la protection de l'environnement.

Avant d'entrer dans l'arène politique en 2013, Valérie Plante a obtenu des diplômes en anthropologie, en muséologie et en intervention multiethnique. Elle s'est ensuite impliquée activement auprès de nombreux groupes communautaires, dont la Fondation Filles d'action, qui contribue à renforcer les compétences et la confiance des filles, des jeunes femmes et des jeunes de diverses identités de genre à travers le Canada. Le 5 novembre 2017, elle devient la première femme élue mairesse de Montréal. Au cours du premier mandat du maire Plante, des investissements majeurs ont été réalisés pour accroître l'accès aux espaces verts, dont la création de ce qui sera le plus grand parc urbain au Canada, le Grand parc de l'Ouest. Le parc s'étendra sur 3,000 10 hectares et réhabilitera près de XNUMX kilomètres de berges.

Le maire Plante a dit : « Depuis notre dernier mandat, les actions que nous avons posées ont positionné le leadership environnemental de Montréal sur la scène internationale, notamment par le biais de notre Plan Climat et de nombreuses initiatives de verdissement et de biodiversité. C'est pourquoi je me sens armé – et très fier – d'être une voix forte pour les villes, aux côtés de maires aussi inspirants et engagés que ceux de l'intérieur et de l'extérieur de la C40 réseau qui n'ont pas hésité à adopter des mesures fortes pour contrer la crise climatique. Les villes jouent un rôle clé dans la mobilisation des grands partenaires de leur territoire, aux côtés des citoyens, pour trouver des solutions innovantes et inclusives pour lutter et s'adapter au changement climatique.

C40Les villes membres représentent 700 millions de citoyens et un quart de l'économie mondiale. Grâce à la collaboration et à l'innovation, les maires de C40 Les villes sont déterminées à concrétiser l'ambition la plus élevée de l'Accord de Paris et à maintenir la hausse de la température mondiale en dessous de 1.5 °C, et à le faire de manière équitable.

Partager l'article

Plus d'articles