Mettons en œuvre l’accord de Paris, avant le déluge !

Nos villes sont en première ligne de la crise du changement climatique. L’élévation du niveau de la mer menace des millions de personnes avec des inondations, pendant que des hivers plus froids et des étés plus chauds accablent les plus vulnérables de nos villes. Les émissions nocives des véhicules qui roulent dans nos centres urbains polluent l’air que nos enfants respirent.

En tant que maires, nous voyons chaque jour l’étendue de la menace posée par le dérèglement climatique et l’impact qu’il a sur la vie de nos concitoyens. Les réformes progressives des marchés de l'énergie, des systèmes de transport et des processus de recyclage ne sont plus suffisants. Citoyens, entrepreneurs, présidents, chefs de gouvernement et maires doivent saisir cette occasion pour transformer nos villes. C’est ainsi que nous transformerons le monde.

Aujourd’hui est le jour charnière où commence cette transformation. L’Accord de Paris (COP21) entre en vigueur, contraignant plus de 190 nations à s’orienter vers un avenir durable. Cet accord vise spécifiquement à maintenir la hausse des températures mondiales en dessous de 1,5 degré.

L’Accord de Paris représente un tournant dans notre histoire collective : c’est le moment où nous avons choisi un chemin différent afin de préserver notre planète pour les générations futures. Et nous savons que c'est dans nos villes que se dessine ce nouveau chemin.

Les villes sont responsables de plus de 70 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre et plus de deux tiers de la population mondiale y vivront en 2050. Ce sont donc logiquement les villes qui sont en première ligne face au changement climatique et imaginent concrètement des solutions. C’est ce à quoi nous travaillons depuis 2005 avec les 86 villes les plus importantes au monde, à travers le réseau du C40 Cities. Chaque jour, de plus en plus de villes s’engagent aussi à atteindre des objectifs audacieux pour le Climat grâce à la plateforme du Global Covenant of Mayors.

Soyons lucides, ce sont les villes qui font le travail !

Depuis le déploiement de flottes de bus électriques dans les villes chinoises et sud-africain aux efforts réalisés par les villes européennes, sud-américaines et indiennes pour interdire les voitures les plus polluantes, jusqu’à la rénovation énergétique de dizaines de milliers de bâtiments dans plusieurs villes nord-américaines et asiatiques, nous mettons en œuvre des mesures courageuses pour réduire les émissions et se préparer aux pires effets du réchauffement de la planète.

Alors que l'Accord de Paris entre en vigueur, les villes renouvellent leurs efforts et leur engagement à agir. Les maires les plus influents du monde se réuniront à Mexico pour le Sommet des Maires du C40 du 30 novembre au 2 décembre. Représentant 650 millions de citoyens et 25 % du PIB mondial, nous prendrons encore de nouvelles initiatives collectives et audacieuces pour lutter contre le changement climatique et la pollution de l’air. Nous ferons également appel aux Etats et aux institutions financières internationales pour qu’ils nous aident concrètement à financer nos projets d'infrastructures durables, essentiels pour l’avenir de nos villes.

Nous, maires, pouvons être particulièrement audacieux, car nous travaillons ensemble. Grâce à des réseaux comme le C40, nous apprenons les uns des autres : le succès d’une initiative dans une ville est très vite imité et reproduit à travers le monde. Le coût de l'innovation est ainsi réduit et nous apprenons tous de nos inévitables erreurs. Par exemple, le service de location de vélos de Paris, Vélib’, a été un modèle pour les villes à travers le monde et au moins 43 villes-monde ont depuis lancé des programmes de ce genre.

Les années à venir seront cruciales car les émissions de gaz à effet de serre mondiales devraient culminer d'ici à 2020, puis baisser rapidement. Il n'y a pas de temps à perdre car le risque d'échec ne saurait être plus grave. En tant que maires, nous sommes prêts à affronter les immenses défis induits par le changement climatique et cette ambition pour un avenir durable ne se mettra en œuvre qu’avec le soutien des millions de citoyens que nous représentons, notamment les plus vulnérables d’entre nous.

En tant qu’acteur et militant écologiste, Leonardo DiCaprio met en garde dans son documentaire Avant le Déluge : si les données scientifiques sur le Climat sont claires , l'avenir, lui, ne l’est pas. Le moment est venu pour tous les citoyens des grandes villes du monde de se joindre à nous pour définir ce que sera l'avenir dans leurs villes.

Michael R. Bloomberg, UN Secretary-General's Special Envoy for Cities and Climate Change

Anne Hidalgo, Mayor of Paris

Eduardo Paes, Mayor of Rio de Janeiro

Bill de Blasio, Mayor of New York

Ed Lee, Mayor of San Francisco

Martin J. Walsh, Mayor of Boston

Ed Murray, Mayor of Seattle

Eric Garcetti, Mayor of Los Angeles

Gregor Robertson, Mayor of Vancouver

Denis Coderre, Mayor of Montreal

Patricia de Lille, Mayor of Cape Town

Park Won-soon, Mayor of Seoul

Frank Jensen, Lord Mayor of Copenhagen

Giuseppe Sala, Mayor of Milan

Michael Müller, Governing Mayor of Berlin

Ada Colau, Mayor of Barcelona

Manuela Carmena, Mayor of Madrid

Raymond Johansen, Governing Mayor of Oslo

Karin Wanngård, Mayor of Stockholm

Hanna Gronkiewicz-Waltz, Mayor of Warsaw

Yorgos Kaminis, Mayor of Athens

Guy Morin, Mayor of Basel

Ahmed Aboutaleb, Mayor of Rotterdam 

Horacio Rodríguez Larreta, Mayor of Buenos Aires

Mauricio Rodas, Mayor of Quito

Enrique Peñalosa, Mayor of Bogota

Helen Fernández, Mayor of Caracas

Herbert M Bautista, Mayor of Quezon City

Akel Biltaji, Mayor of Amman

 Wan Yong, Mayor of Wuhan